Existe-t-il une ménopause au masculin ?


On fait souvent l’analogie entre la ménopause chez la femme et l’andropause chez l’homme. Pourtant, ces deux phénomènes biologiques ne sont pas si comparables. Comment reconnaître les symptômes et vivre sereinement cette période d'andropause ? Voici nos conseils et explications.


Qu’est-ce que l’andropause ?


L’andropause, du grec andros, qui signifie « homme », et pausis, qui signifie « cessation » est définie comme l’ensemble des symptômes physiologiques et psychologiques qui peuvent accompagner la baisse de testostérone chez l’homme habituellement entre 45 et 65 ans.

Ménopause pour les unes, andropause pour les autres ?

L’andropause ne marque pas l’arrêt de la fertilité mais une baisse de production de la testostérone. C’est d’ailleurs l’une des grandes différences avec la ménopause, où les hormones féminines ne baissent pas mais s’arrêtent complètement aboutissant à l'infertilité. Par ailleurs, le déclin hormonal chez l’homme est partiel, progressif et inconstant, contrairement à la femme, toutes ménopausées autour de la cinquantaine, chez qui les hormones chutent de façon marquée sur une courte période.


Quels sont les signes d'andropause ?


  • Une baisse de la libido ;
  • L’apparition de problèmes érectiles ;
  • Des bouffées de chaleur ;
  • Une récupération physique plus laborieuse après efforts
  • Fatigue et troubles du sommeil (insomnies) ;
  • Une nervosité accrue, une irritabilité plus fréquente ; 
  • Une tendance dépressive
  • Une diminution de la masse musculaire
  • Une augmentation du périmètre abdominal
  •  Une fragilité osseuse
  • Des douleurs musculaires et articulaires plus fréquentes ;
  • Une régression de la pilosité.
     



Bouteille de PiantoBiotic

Optez pour PiantoBiotic Métabolisme Hormonal pour soulager les symptômes

Le PiantoBiotic Métabolisme Hormonal (ex B.St-Joseph) est un concentré fermenté par la levure lysée, enrichi de sauge, trèfle rouge, pollen et angélique de Chine et riche en vitamine B6 qui contribue à réguler l'activité hormonale et source de zinc qui contribue à une fertilité et à une reproduction normales et au maintien d’un taux normal de testostérones.


La sauge, le trèfle rouge et le pollen réduisent les inconforts tels que sueurs nocturnes, bouffées de chaleur, irritabilité et nervosité. L’angélique de Chine contribue à la santé du système uro-génital dont organes reproducteurs et prostate.

Découvrir PiantoBiotic Métabolisme Hormonal 

Lire notre article sur la ménopause 





Quels sont les signes de la ménopause ?